Nos offres

L’Association Plaisir d’Apprendre développe différentes offres - pour les jeunes et les moins jeunes - qui souhaitent retrouver le plaisir d'apprendre en les aidant à travailler sur les stratégies de résolution de problèmes.
Les activités de l'association aident à faire face à de nombreuses situations de la vie car elles permettent de faire travailler le cerveau sur son propre fonctionnement. A ne pas confondre avec le soutien scolaire.
Notre méthode permet de prendre conscience de son potentiel, de ses possibilités d’évolutions scolaires, professionnelles comme personnelles (échec scolaire, mobilité de l’emploi,…)

La médiation cognitive

  • Public visé : jeunes et adultes
  • Contenu :
    • Bilan PESD
    • Séances de médiation
En savoir plus

Devenir médiateur

  • Public visé : adultes
  • Contenu :
    • Module 1 : le PESD
    • Module 2 : la séance de médiation
En savoir plus

Devenir formateur de médiateur

  • Public visé : médiateur en efficience cognitive
  • Contenu :
    • Module 1
    • Module 2
En savoir plus

Les PLUS de nos offres :

Toutes nos séances de remédiation vont aussi mettre en exergue le droit à l'erreur. Quand celui-ci est reconnu et appliqué, le jeune peut redonner du sens à son travail. Il retrouve l'envie d'apprendre et la confiance en soi.

Nos séances vont permettre d'acquérir de nouvelles prises d'habitudes de travail, en utilisant les stratégies de résolution de problèmes, et cela dans n'importe quelle situation de travail. Ce qui rendra à terme la personne efficiente.

Extrait de l'ouvrage d'Olivier Reboul : "Qu'est-ce qu'apprendre ?" aux éditions PUF

Le but de l'apprentissage méthodique n'est pas seulement d'acquérir tel savoir-faire mais de pouvoir trouver sa propre méthode, d'apprendre à apprendre. L'individu, écrit Paul Osterrieth, ne peut s'organiser ou réorganiser convenablement son comportement que s'il a une idée claire du résultat qu'il doit atteindre. Excellente formule, qui permet d'exclure deux pédagogies opposées; celle qui impose à l'apprenti des exercices fastidieux parce qu'il n'en voit pas le but, et celle qui le laisse "libre" de tâtonner sans savoir comment s'en sortir. Dans la première, il ne sait pas où il va; dans la seconde il le sait mais ignore comment y aller.

La méthode, à condition qu'elle soit comprise par l’élève et si possible trouvée par lui, est donc ce qui lui permet de prendre en main son propre apprentissage.